Guylaine Cosseron    Compagnie Vocal Illimited
Bohème Express

Guylaine Cosseron : voix
Emmanuel Héraud : sax soprano
Hugues Letort : contrebasse, guitare
Emmanuel Ricard : percussions
Olivier Riquart : accordéon

En avant-première des extraits des morceaux du nouveau cd

Hirsute Zouzou :

New Bulgare :

Golden Seal :

Bitola

La presse cliquer ici :
https://www.musicologie.org/17/hirsute_zouzou.html

Une rencontre de personnalités très différentes aux parcours artistiques variés, confrontation de plusieurs styles musicaux à partir d’airs traditionnels d’Europe de l’Est et de compositions d’inspiration Balkanique, a fait naitre la musique de Bohème Express en 2011.

 De l’Orient aux Balkans, un trad. décalé et parfois explosif, une world music décapante et festive aux accents de jazz et de musique improvisée, ponctuée de poésies sonores et d’improvisations aux incursions résolument contemporaines, constitue les multiples influences du groupe.
 Nous pensons que les musiques traditionnelles se doivent d’avancer avec leur temps, sans trahir leur essence même : authenticité et émotion. Avec toutefois, une volonté farouche de les faire évoluer en les frottant aux diverses influences musicales de notre époque. Essentiellement instrumentale, nous insérons dans notre musique de la poésie comme les Haikus, un poème de Louise Labbé ou des textes d’ Henri Michaux.

Clip Libertatii
guitariste invité : Gary Grandin

 Réalisateur :
Alban Van Wassernove 20 septembre 2014

Presse Ouest-France

Bohème Express, un ensemble bas-normand de cinq musiciens et d’une chanteuse également programmé dans le cadre du festival Focus jazz, le mois du jazz en Basse-Normandie. Des traditions nomades au jazz, en passant par des musiques ethniques, ce sextet croise les cultures. « Le haïku se lit comme on boit un café… Une gorgée. Pas plus. » Les six membres du sextet s’amusent et surprennent, en toute liberté. Pendant que Guylaine Cosseron, la chanteuse, produit des sons détonnants en se laissant aller à « scatter », le percussionniste Emmanuel Ricard, agenouillé au sol, en crée d’autres avec ses nombreux instruments et accessoires : bouquets de morceaux de plastique secoué, carton que l’on fait grincer contre la corde d’un arc… Toutes ces trouvailles incroyables font que ce groupe crée des ambiances assez contrastées. Jolie découverte.




Bohème Express : Dates à venir

  • 8 novembre 2017    theatre de Caen "côté cour"